dilluns, 7 de setembre de 2015

Réaction d'ASEREF à la lettre du Ministre de l'Intérieur aux maires de France



COMMUNIQUE DU 7 SEPTEMBRE 2015 en pièce jointe également rappel de notre communiqué du 5 septembre 2015
En 1939 les réfugiés espagnols étaient enfermés dans des camps de concentration français, des milliers y sont morts.
Le Ministre de l’Intérieur a écrit récemment aux maires de France à propos de l’accueil des migrants par des municipalités en faisant référence notamment à l’asile accordé aux républicains espagnols en 1939. Extrait :
« Cette décision s’inscrit dans la tradition française, et je veux les en remercier », écrit-il dans sa lettre, rappelant l’asile accordé par la France « aux rescapés du génocide arménien, aux résistants antifascistes, aux républicains espagnols, aux dissidents des régimes totalitaires, à tous ceux qui ont fui les persécutions ».
La tradition française en 1939 concernant l’exil républicain espagnol en France a été bafouée, les républicains espagnols ont été enfermés dans des camps de concentration français sous la troisième République en février 1939 des milliers y sont morts !
La solidarité s’est exercée par le peuple et par des élus qui ont en effet accueillis dignement les réfugiés espagnols dans leurs communes, ce qui ne fut pas le cas du gouvernement de la France présidé par Edouard Daladier ex ministre du Front Populaire dont les circulaires du ministère de l’Intérieur incitaient à la répression et à la chasse aux « rouges ». Monsieur Cazeneuve peut retrouver tout cela dans les archives de son ministère.
Monsieur le Ministre où vous méconnaissez l’Histoire où vous la falsifiez ! Je pense que vous ne méconnaissez pas l’Histoire. Alors pourquoi ne pas reconnaître que l’accueil des réfugiés en France n’a pas toujours été digne et qu’il ne se situait pas dans les traditions du pays des droits de l’Homme.
Souhaitons que l’accueil des réfugiés en 2015 soit humain et digne, pour notre part nous y veillerons, nous qui sommes descendants d’espagnols qui ont contribué à la libération de la France dans la Résistance et sa reconstruction après la seconde guerre mondiale.
Eloi Martinez
Président de l’Association pour le Souvenir de l’exil républicain espagnol en France
ASERE